Intervention de la CCSN à l'égard de la COVID-19

Dates des séances de la Commission

Mise à jour : 20 mars 2020

Dans le cadre de sa réponse continue à la pandémie de COVID-19, la CCSN va reporter et modifier les séances à venir de la Commission. Aucun de ces changements n'a d'impact sur la sûreté du public. Des avis révisés avec l'information mise à jour seront envoyés dès qu'ils seront disponibles.

Voici les changements en bref :

  • La réunion d'avril de la Commission est reportée au 17 et 18 juin 2020, et pourrait être tenue virtuellement.
  • L'audience publique de juin sur une modification au permis de déclassement de l'installation de gestion des déchets de Douglas Point est reportée au 19 et 20 août 2020.
  • Les échéanciers relatifs aux documents à soumettre pour l'audience par écrit de Global First Power sont repoussés de 30 jours. Le document du personnel de la CCSN sera disponible d'ici le 1er mai; les interventions doivent être soumises avant le 1er juin.

Nous continuons à surveiller l'évolution de la pandémie et nous concentrons sur les services essentiels afin d'assurer la sécurité aux installations nucléaires et la protection du public et de l'environnement.

Activation du personnel essentiel

Mise à jour : 16 mars 2020

Pendant la pandémie actuelle de COVID-19, nous faisons notre part et respectons les directives des autorités médicales afin de freiner la propagation du virus. Par conséquent, en date du 16 mars 2020, les employés de la CCSN ont été appelés à rester chez eux, tandis que le personnel essentiel continuera de travailler afin d'assurer une surveillance réglementaire efficace.

Nous continuons de dialoguer activement avec les titulaires de permis pour assurer la protection du public et de l'environnement, et nous fournirons des mises à jour au besoin.

Faisons ensemble tout ce que nous pouvons pour aplanir la courbe de transmission et rester en santé.

Préparation aux pandémies

13 mars 2020

À titre d'organisme de réglementation nucléaire du Canada, la CCSN fait toujours passer la sécurité du public et la protection de l'environnement avant tout. Pendant cette pandémie de COVID-19, la CCSN surveille la situation à toutes les installations nucléaires pour s'assurer que le public et l'environnement sont protégés.

En tant que titulaires de permis de la CCSN, les exploitants d'installations nucléaires doivent élaborer et mettre en œuvre un plan de continuité des activités pour s'assurer que leurs installations continuent d'être exploitées en sécurité en tout temps, y compris pendant une pandémie. Les plans de continuité des activités décrivent comment gérer les interruptions de travail possibles, tout en s'assurant que les postes essentiels restent pourvus. Ces plans peuvent être mis en œuvre pendant n'importe quelle interruption des activités normales et prévoient des façons d'exploiter les installations en sécurité, même lorsque le taux d'absentéisme est élevé.

Comme la CCSN est un organisme de réglementation, elle dispose aussi d'un plan de continuité des activités qui lui permet d'exercer une surveillance réglementaire solide et efficace. Elle poursuivra une étroite collaboration avec les titulaires de permis pendant la pandémie de COVID-19 et, s'il y a lieu, continuera de fournir des mises à jour sur la sûreté des installations nucléaires.

Dernière mise à jour :